English version

Glossaire

Ce glossaire des termes de couture vous permettra de réfléchir à ce que vous savez déjà et d'enrichir votre vocabulaire. La plupart des termes sont fréquemment utilisés et bien compris mais il peut nous arriver aussi d'utiliser un vocabulaire plus spécifique. Nous vous invitons donc à vous référer à cet article en cas de besoin et à nous demander si vous pensez à des mots que vous ne trouvez pas ici, nous essaierons de compléter ce glossaire aussi souvent que nécessaire.

 

A

Agrafe (Hook and eye): moyen de fermer un vêtement, formé d'un crochet sur un bord et d'une bride ou d'un anneau sur le bord opposé. Les agrafes sont souvent utilisées sur le bord supérieur d'un vêtement comme le dos d'une robe par exemple. On trouve aussi en mercerie des bandes d'agrafes sur ruban qui sont utilisées en lingerie, robes de mariée, etc.

 

Aisance (Ease Allowance): on appelle ainsi les valeurs ajoutées aux mensurations pour rendre le vêtement confortable. On parle d'aisance négative quand on travaille un tissu extensible.

 

Appliqué (Applique): c'est une pièce de tissu ajoutée sur l'endroit du vêtement pour l'embellir.

 

 

B

Baleine (Boning): bandes en plastique ou acier généralement en spirale, utilisées dans les corsets et bustiers pour maintenir la forme.

Bande agrippante/scratch (Hook and Loop Tape): sorte de galons de nylon utilisés pour ouvrir et fermer facilement un vêtement. L'une des faces de la bande comporte de tout petits crochets et l'autre des petites boucles qui agrippent l'une à l'autre lorsqu'elles se rencontrent.

 

Bâtir (Baste): réaliser une piqûre plutôt courte, aux points longs et temporaires pour maintenir ensemble différentes parties durant le montage. Cette piqûre est généralement réalisée à la main avec un fil à bâtir, ou à la machine à coudre avec un fil de couleur contrastante et sans sécuriser le début et la fin de la couture.

 

Bâtir à la machine à coudre (Machine Basting): points temporaires faits avec la piqûre la plus longue de la machine à coudre et la tension réglée assez lâche pour que les piqûres puissent être décousues rapidement. Cette technique est utilisée notamment pour réaliser le premier ajustement d'un vêtement en cours de construction.

 

Bâtir en diagonale (Diagonal basting): points temporaires pour tenir deux pièces ensemble pendant le montage. Piqués à la main, les points sont longs et en diagonale sur le côté sur lequel on travaille et courts et verticaux sur l'envers. On utilise ce point par exemple, pour les ourlets en courbe.

 

Le Biais du tissu (Bias): la diagonale du tissu à 45° du droit fil.

 

Bobine (Spool): cylindre sur lequel le fil à coudre est enroulé. Le fil de bobine sert à coudre le tissu et à alimenter la canette.

 

Bord Brut/Bord Vif (Raw edge ): le Bord Brut est le bord d'un tissu coupé qui ne nécessite pas de traitement particulier pour éviter l’effilochage et reste stable comme celui du cuir, du vinyle, du néoprène... En revanche, le Bord Vif d'un tissu coupé est un bord instable et susceptible de s'effilocher. Il nécessite une finition particulière.

 

Braguette (Fly Front/Flies): une ouverture verticale sur le devant d'un pantalon qui dissimule des boutons ou une fermeture à glissière.

 

Brandeboug (Frog): fermeture décorative formée de broderie ou de galon qui entoure les boutonnières d'un habit ou qui sert de boutonnières. On l'associe souvent avec un style asiatique ou pour des vêtements militaires.

 

Broderie (Embroidery): piqûres effectuées à la main ou à la machine représentant généralement un motif pour un effet décoratif.

 

 

C

Canette (Bobbin): c'est la petite bobine qui porte le fil cousu sur l'envers du tissu. Selon le modèle de machine à coudre, elle se trouve soit en-dessous soit à côté du pied d'entraînement et de l'aiguille.

 

Cercle (Dot): repère qui indique, sur le patron, les endroits où les différentes pièces doivent correspondre. Il est habituellement bâti sur la ligne de couture pour qu'il soit visible des deux côtés du tissu.

 

Chaîne du tissu (Warp): dans un tissu tissé, la chaîne du tissu correspond au sens des fils qui sont parallèles à la lisière à un angle de 90° de la trame du tissu et à 45° du biais. La chaîne ne s'étire pas ou très peu.

 

Coulisse (Casing): c'est un bord plié ou une bande rajoutée pour former un tunnel dans lequel passe un élastique, un ruban ou une corde pour pouvoir serrer un endroit du vêtement.

 

Coussin de repassage (Tailor's Ham): outil de repassage utilisé pour aider à former et fixer des courbes, notamment dans les vestes et costumes. Il contient des copeaux de bois fins qui gardent la chaleur et permettent de repasser les tissus en laines sans les endommager.

 

Couture simple (Plain Seam): c'est la couture la plus commune ; deux pièces de tissu sont placées, en général, endroit contre endroit et piquées ensemble.

 

Couture Anglaise (French Seam): c'est une couture faite en deux passages qui ressemble à une couture simple sur l'endroit et à un pli sur l'envers. Elle est utilisée surtout pour les coutures droites et les coutures de finition pour les tissus transparents, légers (voiles...).

Pour la réaliser, placer les bords du tissu envers contre envers. Piquer les ensemble avec une marge de couture de 5mm. Ouvrir la couture au fer de chaque côté du tissu, puis replier le tissu endroit contre endroit et repasser. Piquer de nouveau avec une marge de couture de 7mm.

 

Couture Lingerie (Lingerie Seam): se construit en couchant les deux bords de la couture sur un côté, puis en surpiquant le long du bord au point zigzag.

 

Couture Rabattue (Flat felled seam): c'est une couture solide pour les vêtements sujets aux lavages fréquents ou soumis à rude épreuve. Il y a une ligne de couture et une ligne surpiquée sur l'endroit et sur l'envers.
Méthode 1: dégarnir une des marges à 5mm. Replier la marge la plus large autour de l'autre et repasser. Maintenir la couture sur l'endroit, en se servant de la couture comme guide pour effectuer une surpiqûre.
Méthode 2: au fer, plier le tissu A à 5mm. Déplier et superposer le tissu B endroit contre endroit en alignant le bord du tissu B avec la pliure de A. Replier le tissu A sur le tissu B et piquer toutes les épaisseurs à 5mm. Ouvrir à plat les deux tissus puis coucher la couture d'un côté.

 

Couture de maintien (Stay-stitch): piqûre réalisée dans la marge de couture avant de coudre pour maintenir la forme originale de la pièce et l’empêcher de se déformer ou de s'étirer, notamment lorsqu'on réalise une couture en courbe ou que l'on pose du biais. Elle est réalisée au point droit, de longueur normale (+-2.5 selon le tissu) dans la marge de couture.

Cran (Notch): petite incision dans la marge de couture qui constitue un repère pour indiquer les points de jonction des différentes pièces, les pinces ou les plis. Les crans peuvent aussi servir à reconnaître le bord devant et dos d'une pièce de patron asymétrique, par exemple la tête de manche comporte généralement un cran pour indiquer l'avant de la manche et deux crans pour indiquer le dos.

 

Ciseaux cranteurs (Pinking shears): ciseaux comportant des lames à dents de scie qui laissent un motif en forme de zigzag sur la bordure du tissu pour éviter qu'il s'effiloche. Cette finition est utile pour réduire le volume des épaisseurs des tissus lourds. A l'inverse, ce n'est pas une méthode appropriée pour les tissus qui s’effilochent facilement !

Cranter (Clip): réaliser un ou plusieurs petits coups de ciseaux simples ou en biseau dans la marge de couture pour permettre à un coin ou une courbe de rester bien plat quand la pièce est retournée sur l'endroit.

 

Croquet (Ric Rac): un galon en forme de serpentin qui peut être appliqué à plat ou compris dans une couture pour ajouter une touche décorative à des vêtements ou accessoires…

 

 

D

Découdre (Rip): défaire une couture en coupant et tirant doucement sur les fils.

 

Dégarnir (Grading/Trim): enlever l’excédent de tissu dans les marges de couture pour permettre de retourner une pièce très courbée ou un angle droit. Une fois les pièces cousues, il suffit de couper les marges de couture à environ 2 mm de la piqûre mais sans entailler la couture.

 

Doublure (Lining ): utilisée pour terminer l'intérieur d'un vêtement en cachant les coutures. La doublure est constituée du même vêtement cousu à l'intérieur du premier. Elle est souvent coupée avec les mêmes pièces de patron que le vêtement principal mais dans un tissu plus léger ou plus glissant en fonction de l'utilité souhaitée.

La doublure est généralement, cousue séparément du vêtement principal puis attachée par les parementures. En revanche, une doublure utilisée pour ajouter de l'opacité à un tissu transparent est cousue directement sur l'envers du tissu principal.

 

 

E

Écusson (Appliqué Patch): patch décoratif thermocollé ou prêt à piquer sur le vêtement.

 

Embu (Fullness): excédent de tissu nécessaire pour former les courbes. (voir aussi Résorber l'embu et Répartir l'embu).

 

Emmanchure (Armscye): ouverture d'un vêtement faites pour laisser passer le bras. La tête de manche est adaptée à la longueur de l'emmanchure.

 

Empiècement (Yoke): morceau de tissu conçu pour permettre plus de flexibilité à certains endroits d'un vêtement. Un empiècement dans un vêtement permet une plus grande liberté de mouvements sans risquer de le déchirer ou de le déformer.

 

Entoilage (Interfacing): tissu utilisé en support pour stabiliser et renforcer des pièces (généralement les cols, les poignets de manches, les pattes de boutonnage, les boutonnières, les ceintures, les poches et les parementures. Le plus souvent thermocollant, on peut aussi utiliser de la mousseline de soie. Une fois renforcée, la pièce est traitée comme un seul morceau.

 

Enfile élastique (Bodkin): outil pour insérer des élastiques ou lacets dans une coulisse.

Épingler (Pin Basting ): maintenir les pièces ensemble avec des épingles en alignant les repères sur les bords avant de piquer la couture.

 

Étoffe (Cloth): matière textile ou tissu utilisé pour créer un vêtement.

 

 

F

Faufiler (Tailor's Tack): Bâtir. Moyen de marquer les symboles du patron sur le tissu de façon à ce qu'ils soient visibles sur l'endroit et sur l'envers du tissu. Pour cela, il suffit de créer de longues boucles lâches et temporaires à travers le patron et les épaisseurs du tissu.

 

Fermetures (Fastenings): dispositif servant à fermer un vêtement comme par exemple une agrafe, un bouton, une fermeture éclair...

 

Fermeture éclair/à glissière ( Zip Fastener): deux bandes en tissu séparables ou non, dont les dents en plastique ou en métal s'enclenchent lorsque le curseur les rapproche pour la fermer ou l'ouvrir. Il existe une vaste gamme de longueurs et de couleurs disponibles. On trouve aussi des fermetures invisibles dont le rendu est très discret.

 

Fente (Vent): ouverture étroite et étirée pour ajouter un détail esthétique ou rendre le vêtement plus confortable.

 

Fil à coudre élastique (Elastic Thread): fil dont le centre est en caoutchouc. Il permet de rendre élastique une couture. Le fil doit être bobiné à la main autour de la canette. On travaille sur l'endroit avec un fil assorti ou contrastant au tissu. (Attention à bien vérifier l'emballage pour utiliser un fil à coudre et non pas à tricoter!).

 

Finitions de couture (Edge Finish): tous moyens d’empêcher le bord vif d'un tissu de s'effilocher ou de contrôler l'effilochage. Par exemples : réaliser un ourlet, brider, surfiler, réaliser des franges…

 

Finition Hong Kong (Hong-Kong Finish): finition d'une couture où les deux bords vifs sont ouverts au fer puis enfermés chacun dans un ruban de biais.

 

Fourche (Crotch): partie d'un pantalon qui va du milieu dos au milieu devant en passant entre les jambes.

 

Fournitures de Mercerie (Haberdashery): tous les éléments de mercerie précisés sur un patron, outre le tissu, comme une fermeture éclair, du passepoil, du fil, de l'élastique... (voir aussi Matériel de Couture).

 

Frange (Fringe): finition de couture formée par l'effilochage des fils de trame. Une ligne de couture de soutien est nécessaire au préalable.

 

 

G

Godet: pièce de forme triangulaire insérée entre des coutures pour rajouter une largeur supplémentaire et gagner en confort.

 

Griffes d'Entraînement (Feed dogs): petites griffes sur la plaques de votre machine à coudre permettant l’entraînement du tissu. Elles peuvent être baissées ou recouvertes pour des travaux comme la broderie à main levée, pour coudre les boutons…

 

J

Jeannette (Sleeve Board): table à repasser miniature permettant de repasser les ouvertures étroites comme les manches ou les bas de pantalons.

 

L

Ligne d'ourlet (Hemline): bord plié net d'un ourlet.

 

Ligne de pli (Fold line): pli de tissu formé sur une ligne de chaîne ou de trame. Le plus souvent, il s'agit du pli dans la longueur du tissu au milieu des lisières. L'objectif est de créer une pièce symétrique sans couture centrale.

 

Lisière (Selvage/Selvedge): bord étroit et fermement tissé des deux côtés d'une longueur de tissu. Très robuste, on peut l'utiliser comme renfort derrière une poche appliquée par exemple ou en remplacement d'un galon sergé.

 


Commentaires

Identifiez-vous ou créez un compte pour être le premier à laisser un commentaire!